3ème édition du Dog Lanta

Ce 18 août a eu lieu à Honnelles la troisième édition d’un concept qui fait de plus en plus d’adeptes…

 

 

Si les activités à faire avec son toutou ne manquent pas, elles sont souvent sportives et consistent le plus souvent à l’ajouter à une discipline qui existe déjà pour les humains… On peut ainsi faire du vélo avec son chien, courir avec son chien, faire du stand-up paddle avec son chien,… Ce ne sont pas les idées qui manquent !

Mais que dirais-tu de mixer course et obstacles, pour vivre ce que l’on appelle un « dog survival » et qui devient de plus en plus connu et recherché ?

Le concept ? Un parcours de quelques kilomètres durant lesquels se présentent à nous des épreuves, à réaliser ou franchir en toute complicité avec son toutou…

Si certains préfèrent la version « au chrono », qui n’a rien à envier à toute discipline sportive, d’autres préféreront prendre leur temps et surtout s’amuser des épreuves qui nous laissent parfois dans un drôle d’état…

C’est ainsi que l’on rampera, sautera, grimpera, passera dans de la boue ou de l’eau,…

Avancer ensemble plus ou moins rapidement, s’amuser, communiquer avec son chien, ne faire qu’un finalement, ce sont les défis qui plaisent aux adeptes de la discipline…

Et puis, quel plaisir de se rendre pour un aventurier du célèbre jeu télé !

 

Les forces de cette troisième édition ?

 

  • Chaque édition retient évidemment des failles précédentes, ce qui donne une organisation de plus en plus rodée.
  • Ces survivals se déroulent tout près de chez nous, en Belgique. Si certains n’hésitent pas à s’inscrire à tous ceux qui sont organisés et sont prêts à passer les frontières, c’est quand même appréciable quand cela se passe ici et nous fasse découvrir de chouettes coins.
  • Chaque participant a reçu un sac rempli de goodies, dont une paire de lunettes qui s’est souvent retrouvée sur le nez de toutous crottés mais heureux !
  • Cette édition a pu s’inscrire dans un principe fondamental du survival : utiliser au maximum la nature et ses obstacles naturels. Les obstacles artificiels ont néanmoins eu leur place, car ils sont complémentaires et en général très funs.
  • Le cadre était tout à fait magnifique et les participants ont pu évoluer en pleine forêt.
  • Enfin, à l’endroit des départs et des arrivées se trouvait de quoi se rafraichir et manger, ainsi que des stands partenaires.

 

Une pleine réussite, vivement la prochaine édition !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.